Vanneuse

Publié le par marc bergère - eregrebcram


Ce sont les petites gouttes d'encre projetées par la rapidité du porte-plume qui m'ont évoqué les enveloppes des grains de blé qui s'envolent au vent grâce au travail de la vanneuse ; cette enveloppe qu'on appelle indifféremment balle ou bale était autrefois recueillie soigneusement pour remplir les taies d'oreiller et les couettes utilisées à la belle saison, car moins chaudes que celles remplies de duvet d'oie.

Publié dans encres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article